LES P'TITS MOTS-PASSION


ACARIATRE ?
ACARIATRE ?

 

 

Acariâtre,
Probablement issu de Acaire

 

 

 

Saint Acaire

Depuis le 7ème siècle, Saint Acaire (ou Achaire), moine à l'abbaye de Luxeuil (Vosges) puis évêque de Noyon et Tournai;  passait pour guérir la folie. 

A noter que son prénom même est dérivé du grec achos, le remède.

 

"Il a autrefois signifié fol"

C'est ce que note Furetière dans son dictionnaire ( 1690).

On appelait " mal aquariastre" au 15ème siècle, le mal qui rend fou. Un homme aquariastre était un homme privé de raison.

 

 

Sous l'influence du latin acer 

Vif, piquant, mais aussi, plus tardivement de caractère violent, emporté,tel est le sens du latin acer. C'est probablement sous l'influence de cet adjectif que le sens du mot s'affaiblit, pour ne plus désigner qu'un caractère très déplaisant à partir du 16ème siècle.

 

Une humeur toute féminine ?

L'humeur acariâtre est celle d'une personne qui manifeste son constant mécontentement par une humeur hargneuse et déplaisante Mais l'adjectif ne s'utilise presqu'exclusivement que pour les femmes ! Quoique … avec l'âge, l'homme aussi deviendrait acariâtre : l'adjectif s'utilise en effet pour les personnes âgées des deux sexes ! En ce cas, l'adjectif insiste sur le côté tyrannique de l'humeur (TLF).

 

Retour au sommaire des p'tits mots passion

 

Isamatelote
Isabelle Lefebvre

 

Etymologie, histoire des mots, lexique, vocabulaire ....