Balade en bord de Seine


C’était  en bord  de Seine
J’allais mener ma peine
Au soleil froid des quais
C’était au p'tit  matin
Je baladais ma vie
Près du quartier latin
Quand une ombre est passée
Je l'ai suivie légère
Mis mes pas dans ses pas
Son murmure à mes lèvres

 

S’en est allée ma peine.


Et voilà qu’à vau-l’eau
Le cœur cahin-caha
Les sens dessus dessous
Poussée de ci  de là
J'ai rêvé un abri
Une péniche rose
Pour ma drôle d’existence
Où m'en aller poser 
Le temps d’une balade
Ma tourmente nomade

 

 

C’était en bord de Seine
La   péniche a passé
L’ombre s'est effacée
Est revenue ma peine

I. LEFEBVRE
Revu le 28-02-2012