Etymologie, histoire des mots, lexique, vocabulaire ....

LES P'TITS MOTS-PASSION

Ubu roi, Jarry
Ubu roi, Jarry

 

 

Absurde,
du latin absurdus, qui échappe à l'oreille, donc ... à l'entendement !



Absurde et  inaudible

L'adjectif latin surdus a pour contraire clarus.

 Est sourd, ce qui ne peut être perçu clairement à l'oreille. Comme un bruit sourd. Un cri sourd. Une sourde plainte.

 

Les lettrés latins ont rapproché surdus de  susurrus, murmure, émission d'un son.

Hypothèse confirmée par les linguistes : la racine donnée pour susurrus ( sanskrit svarati, il émet un son ) convient parfaitement à surdus (source D. Ety. de la langue latine ) . Même racine que sonere, faire entendre un son.

 

Littéralement, absurdus signifiait donc en latin , qui s'écarte de ce qui peut être perçu par l'oreille.
Le mot a ensuite pris un sens figuré. Ce qui ne peut être entendu , ne l'est pas seulement parce qu'il ne parvient pas à l'oreille. Entendre, c'est aussi comprendre.

 

Absurde et inintelligible

Est absurde ce qui échappe à la logique, à  la raison, à l'intelligence ... ou entendement.

 

Comme il est regrettable que les propos absurdes, pour échapper à l'entendement, n'échappent pas aussi à ... l'ouïe !

 

 

Retour au sommaire des p'tits mots passion

 

Isamatelote

 


En littérature, qu'est-ce que l'absurde ?

Il peut se définir comme ce sentiment que ressent l'homme confronté au non-sens du monde et de son existence. Ses causes en sont diverses, mais les plus fréquentes sont la répétition machinale de nos actes, inlassablement, que nous maintenons dans une existence à laquelle nous ne donnons aucun but.

 

C'est aussi le sentiment de se sentir totalement "étranger" au monde qui nous entoure, totalement opaque, indifférent. Et puis il y a le temps, qui passe, le pire de nos ennemis, et qui inéluctablement limitera cette existence et cette idée de la mort que l'on ne peut contourner et qui fait que de toute façon quoi qu'on vive, quoi qu'on fasse ... !

 

L'absurde s'est renforcé avec la perte de la foi religieuse. Qui est contraire à la raison, contraire à ce désir que l'homme a de "comprendre".

La conscience de tout cela le mène l'homme à l'écoeurement, à  la "nausée". Que faire ? Camus refuse le recours à la foi religieuse et au suicide. ...

A propos d'Ubu :
La pièce
L'auteur, Alfred Jarry

 

A propos du théâtre de l'absurde

Ici, un blog intéressant



Etymologie, histoire des mots, lexique, vocabulaire ....